Archives de Catégorie: Transmedia storytelling

Comprendre le transmedia avec Plus Belle La Vie

Jeu en Réalité Alternée Plus Belle La Vie

Storify du réseau social Lovelooz, support du nouvel ARG proposé par Plus Belle La Vie

Que l’on aime ou non la série, le feuilleton TV n’est que la partie émergée d’un dispositif transmedia qui démontre son efficacité depuis 10 ans. Pour cet anniversaire, PBLV illustre ses capacités d’innovation transmedia par une 1ère expérience mondiale de synchronisation web/TV sur un feuilleton quotidien.

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans Transmedia storytelling

Avec Oasis, le transmedia #storytelling a du jus !

Au sein de l’univers bien installé de ses personnages et de leur langage fruité, Oasis a d’abord mis en scène des parodies de film existants avant de se lancer dans la création d’une websérie. La diffusion des épisodes s’accompagne d’un dispositif transmedia imaginatif qui joue des codes de la génération Y et Z.

La websérie

Sous le titre de #effetpapayon, 4 épisodes de 2’30 nous font vivre les aventures amoureuses et loufoques de la bande de p’tits fruits. Diffusés à raison d’1 par mois depuis mi-avril sur sa chaîne You Tube et au cinéma, Oasis nous tient en haleine pour comprendre « Commangue ils sont tombés si bas ? »

Le dispositif transmedia

Un site internet dédié propose des contenus additionnels, tandis que le buzz de chaque nouvel épisode est alimenté par des éléments complémentaires :

Lire la suite

1 commentaire

Classé dans Transmedia storytelling

Lyon poursuit son storytelling gourmand

Après avoir lancé en 2013 son ambitieux dispositif transmedia autour de la « Chef factory », la ville développe son storytelling gourmand au travers d’une websérie culinaire.

Le pitch

Dans chaque épisode, un ancien élève de la « Chef Factory » ( Meilleur Ouvrier de France, Chef, Sommelier, Producteur etc.) dévoile un de ses secrets à la directrice de l’école, incarnée par la comédienne Armelle. Le ton humoristique choisi se révèle un challenge d’équilibre entre le sérieux des chefs existants et le rôle plus ou moins déjanté de la directrice fictive.

Le dispositif

La websérie se décline en 10 épisodes de durée variable (entre 3 et 7 min) et se déploie sur

  • le site de la Chef Factory
  • You Tube (1er épisode avec 97 576 vues et les suivants nettement moins).  Les épisodes postés simultanément sur cette plateforme ont peut-être créé une certaine saturation au lieu d’obtenir  l’effet feuilleton suscité par exemple par La nuit de YSL.
  • la page Facebook qui a connu une augmentation de ses fans (3795)

Et une touche d’intercuturel avec la vidéo en japonais du chef Takao Takano, qui vient de recevoir sa 1ère étoile Michelin à Lyon et  rappelle que la ville, en dehors d’être gourmande, est classée au patrimoine culturel de l’Unesco.

 

1 commentaire

Classé dans Transmedia storytelling

Exemple de transmedia storytelling : MediaEntity

Autour de leur fiction dont le pitch est « que se passe-t-il si nos images sont manipulées à partir des réseaux sociaux« , les auteurs de MediaEntity, Simon Kansara et Emilie Tarascou ont créé un univers exemplaire du transmedia storytelling en en respectant tous ses critères (sérialité, multiplicité, subjectivité, performance, immersion, implication).

  • mise en ligne des épisodes de MediaEntity (5 à lire gratuitement)
  • ouverture de 2 comptes de réseaux sociaux associés Facebook et Twitter
  • 1 jeu de rôle MediaEntity : smoke screen
  • 1 jeu de piste IRL (indices à chercher sur des affiches, clés USB cachées dans des lieux publics) qui a eu lieu à Paris puis à Genève
  • parution de l’édition papier du tome 1 avec 1 application pour lire en réalité augmentée avec un teaser ci-dessus digne de la bande annonce d’un film
  • 1 web série participative MediaEntity : Roots (7 épisodes de 7 min.)

A l’occasion du festival de bande dessinée d’Angoulême, les éditions Delcourt présente le tome 2 sorti des presses le 22 janvier, avec une animation en jeu de piste.

Pour commander le tome 1 via décitre ou le tome 2 via la Fnac

Pour participer au jeu de piste le 31 janvier à Angoulême, s’inscrire sur #3teigneztout (mais places limitées) ou sur la page Facebook.

Poster un commentaire

Classé dans Transmedia storytelling

Transmedia storytelling pour Lyon

Lyon se lance dans un storytelling gourmand et mystérieux pour développer sa notoriété de destination touristique et gastronomique. L’agence Le jardin des marques a créé une véritable fiction « the Chef Factory« , mise au centre d’un dispositif transmedia interactif, pensé sur plusieurs années.

Le pitch : A Lyon se trouverait une école mythique, transmettant depuis des siècles, dans la plus grande discrétion, des secrets de cuisine. Elle aurait formé les plus grands représentants de la cuisine lyonnaise grâce notamment à une cuillère magique …

Le dispositif qui respecte les 5 étapes :

1 créer de l’impact avec un film visible sur le web et en pub TV à l’international

Lire la suite

1 commentaire

Classé dans Transmedia storytelling

Vache qui rit : esprit de famille et community management

Tastetelling

offre promo avec Kiri et Babybel

Alors que La vache qui rit®  s’inscrit implicitement dans la parenté des marques exposées dans sa maison natale, elle se présente avec sa fratrie ( Kiri® et Babybel®) dans son dernier spot publicitaire.

Plus encore, elle développe l’esprit de famille sur  Facebook. Son community manager adapte avec finesse et régularité la charte éditoriale ad hoc : ton convivial, esprit familial, humour enfantin ou décalé, toujours dans la modernité et l’actualité, l’alternant avec une dose raisonnable de promotion. Une cohérence de contenu qui paie à la fois en quantité (1 121 473 fans actuels) et en qualité ( Vache qui rit® a su préserver son e-réputation malgré une polémique sur une question Trivial Pursuit dans ses Apéricubes®). La marque  gère sa présence affectueuse sur les réseaux sociaux comme une communauté d’amis, bien  distincte de la communication promotionnelle, diététique, gourmande du site internet de la marque.

Poster un commentaire

Classé dans Transmedia storytelling

Le storytelling aime les anniversaires !

Le transmedia storytelling permet de donner une large visibilité à la commémoration de la date de naissance de l’entreprise (Perrier et ses 150 ans; Cetelem et ses 60 ans), la date anniversaire d’un partenariat (BNP et Roland Garros depuis 40 ans) voire l’anniversaire d’une mascotte ou d’un personnage clé de l’entreprise.

tastetelling-aniversaireL’anniversaire apporte des dimensions affectives que le marketing digital valorise avec créativité :

  • partage d’émotion (l’application offerte par Perrier, développé sur Instagram, pour prendre des photos à la Warhol)
  • partage de souvenirs entre générations (la maison Cetelem, reconstitution d’ habitats de client type Cetelem depuis 1953  à l’espace Pierre Cardin)
  • création d’une communauté (page facebook We are tennis avec plus de 294 000 fans …et la recherche de tous les enfants nommés Yannick en 1983).
  • Bien sûr ces anniversaires peuvent également prendre une dimension internationale selon la clientèle visée.

1 commentaire

Classé dans Transmedia storytelling