Archives de Tag: principes de storytelling

Arles Antique, exemple de #storytelling culturel

Arles Antique est un oxymore : un musée antique partageant des œuvres de plus de 2000 ans, mais qui fête ses 20 ans ! Il est également exemplaire d’un storytelling culturel très réussi.

1. Arles Antique : le storytelling en pratique

Tête de César, musée d'Arles

Découverte dans le Rhône en 2012, la tête de César, storyteller avant l’heure avec son récit La guerre des Gaules,

Le « musée » illustre bien le schéma narratif ou actanciel du storytelling.

  • Arles Antique, musée héroïque, poursuit la quête de « fabriquer du beau, du lien social, de l’imaginaire, du rêve … » contre son ennemi : la fragilité, la disparition.
  • Dans sa mission, il peut s’appuyer sur des adjuvants (alliés) : la communauté de « visiteurs curieux, rêveurs, en quête de sens » qui le traversent et le visitent.
  • Il doit lutter contre les opposants qui feraient céder à la tentation d’une muséographie froide, passéiste, sans âme.

Dans la structure des histoires analysées par Greimas, le schéma narratif est en général complété par 3 épreuves ou étapes formelles. En poursuivant le parallèle, Arles Antique a réussi le passage de ces épreuves en découvrant, conservant et diffusant de spectaculaires trésors cachés dans les eaux du Rhône : comme la tête de César, le bateau Arles-Rhône3 et …sans doute d’autres à venir.

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans Exemples

Boucheron : exemple de #storytelling #luxe

Le storytelling de la nouvelle collection de haute joaillerie de Boucheron nous invite à « Rêver d’ailleurs ». Il s’articule en 5 chapitres : Rives du Japon, Trésor de Perse, Pinceau de Chine, Splendeurs de Russie, Fleurs des Indes et respecte les principes d’un storytelling subtil et efficace, suivant les codes du luxe.

1. Créer une narration globale qui donne du sens

storytelling-haute-joaillerie

Les rives du Japon imaginées de la Place Vendôme à Paris

Louis Boucheron, fils du fondateur, parcourait le monde à la recherche des plus belles pierres ou à la rencontre de ses clients. A son retour, il racontait les histoires de ses voyages « exotiques », illustrés dans ses carnets. Les artisans de la maison pouvaient alors imaginer de la vue des toits de Paris de nouveaux horizons d’inspiration. Louis Boucheron, storyteller avant l’heure, disait de son métier :

« Notre raison d’être est de créer de l’émotion. »

La nouvelle collection revisite cette même source d’inspiration, en réinterprétant ces « exotismes » à la française. La narration de Boucheron s’ancre toujours dans son hôtel lumineux de la Place Vendôme, point central de son storytelling.

Lire la suite

2 Commentaires

Classé dans Luxe