The Body Shop, storytelling écoresponsable

La campagne de préservation de la nature sauvage menée par The Body Shop est un bon exemple de storytelling écoresponsable. Elle utilise quelques principes simples de communication narrative pour présenter son projet. Ces principes peuvent aisément se transposer aux recherches de fonds, aux associations et aux entreprises impliquées dans une politique de RSE.

1 S’engager pour créer un storytelling écoresponsable authentique

Afficher l'image d'origine

The Body Shop est une entreprise cosmétique qui pratique le RSE (responsabilité sociétale environnementale). Ces produits sont conçus sans test sur les animaux, avec des matières premières choisies de façon écoresponsable. Ainsi se lancer dans un projet environnemental à grande échelle est cohérent avec ses valeurs et ses pratiques.

2 Choisir des données concrètes pour ancrer un storytelling écoresponsable

Ainsi The Body Shop s’engage dans 3 projets précis pour sauver la nature sauvage. L’objectif est de préserver la biodiversité au Vietnam, en Indonésie et en Malaisie. Il s’agit de créer des « éco-passerelles« , permettant à des animaux sauvages en voie de disparition de pouvoir plus facilement circuler d’un territoire à un autre. La mission  consiste à :

  • préserver 75 000 mètres carrés de forêt tropicale d’ici 2020
  • sensibiliser et impliquer les populations locales au projet
  • limiter l’extinction d’espèces rares comme l’Orang Outan de Sumatra, l’éléphant d’Asie, le tigre de Malaisie, la licorne asiatique …

Pour réaliser cette mission, The Body Shop utilise les services d’une association internationale spécialisée en environnement : The World Land Trust et notamment The Vietnam World Land Trust.

3 Créer un storytelling écoresponsable en cohérence avec le projet et la marque

Pour raconter le projet, The body Shop le fait incarner par les animaux eux-mêmes qui deviennent les personnages principaux de l’histoire. Ainsi, le premier animal choisi pour porter le storytelling écoresponsable est un singe de l’espèce Red Shanked Douc.

En lui donnant un nom (Reggie), un « visage », il prend vie. C’est donc lui qui cherche désespérément une compagne. Mais son territoire est réduit par la pollution et l’exploitation non raisonnée de la forêt. Or, s’il ne trouve pas sa moitié, il n’aura pas de descendance et son espèce disparaîtra de notre planète. Comment faire pour l’aider, le pauvre ne pouvant chercher l’âme sœur sur Tinder ou autres plateformes sociales … Le ton est donné, le dosage émotionnel est là, le storytelling commence. C’est le début des aventures de Reggie que nous allons suivre désormais.

4 Faire vivre son storytelling dans la durée

fr-fr-banner-3-carousel-1272x520.jpgL’histoire de Reggie s’adapte facilement aux autres animaux. Comme dans un feuilleton, ils devront, eux aussi, faire face à la réduction des espaces sauvages. Et malgré tout, ils devront trouver l’amour. Les écopasserelles leur permettront-elles de survivre ? Suite au prochain épisode.

La variété de ce  storytelling écoresponsable est assurée par la diversité de ces animaux rares et méconnus, mais aussi par la diversité des territoires où ils vivent. De plus, il peut se relier à des événements ou des dates symboliques comme Noël où ces animaux nous chantent un Jungle Bell décalé !

C’est ainsi une plateforme d’histoires qui est créée et peut se diffuser dans la durée et sur d’autres média. Elle peut ainsi porter des développements transmedia, en créant différents points d’entrée de l’histoire comme des ARG (jeu en réalité alternée).

5 Le rendre visuel

Aucun texte alternatif disponible.

The Body Shop utilise à la fois :

  • un graphisme illustré et coloré, propice à stimuler l’imagination. De plus, il est en cohérence avec les codes graphiques de la marque.Il s’applique aux différents animaux de la campagne. Ceux ci se retrouvent aussi bien en personnages ambassadeurs du projet qu’en mascotte sur certains produits dérivés.L’illustration permet également une adaptation en vidéo, qui est un média essentiel pour un partage de l’histoire.
  • de belles photos avec un traitement visuel spécifique.
  • des vidéos des animaux sous un angle plutôt humoristique.

6 Faciliter le partage de ce storytelling écoresponsable

La cause défendue par The Body Shop est partageable concrètement dans ses boutiques et sur son site internet. En effet, à chaque achat, c’est un mètre carré de forêt tropicale que vous sauvez.

Par ailleurs, comme toute marque grand public, The Body Shop a développé ses réseaux sociaux français et internationaux, à partir desquels aimer, commenter, partager. Pour la France, le storytelling écoresponsable contribue à aminer les pages d’un contenu non commercial.

Amusante variante de la campagne au Canada sur la plateforme Tinder

7 Mettre en place un storytelling évaluable

L’évaluation repose sur 3 types de retour :

  • ROA (retour sur attention). La captation de l’audience est primordiale, elle se mesure avec de nombreux outils adaptés à Internet. Si vous n’arrivez pas à attirer l’attention de votre « public », c’est votre ROI qui en sera dégradé.
  • ROE (retour sur émotion). Une fois l’attention captée, faut-il encore qu’elle soit positive. C’est donc l’analyse des partages, commentaires et conversations autour du projet qui en donnera l’indicateur.
  • ROI (retour sur investissement). Dans ce cas, le ratio s’établira à partir de  l’analyse des chiffres de vente de la marque liés au projet. Il sera d’autant plus tangible qu’il indiquera la somme allouée et versée pour la réalisation des éco-passerelles.

Ces indicateurs peuvent aussi permettre d’ajuster votre campagne, notamment pour les développements futurs.

En conclusion

Raconter une belle histoire autour d’une belle cause la rend plus attachante et plus mémorable. Mais votre storytelling ne pourra fonctionner que s’il repose sur des valeurs authentiques, en cohérence avec votre propre univers. Il sera d’autant plus efficace qu’il peut se dérouler dans la durée sous de multiples facettes. Et que son partage est pensé dès le début : storytelling visuel, interaction avec votre communauté, réseau social vivant et adapté à votre public…

Bien sûr, la différence se fait également sur la créativité. En manque d’inspiration, besoin d’un conseil en storytelling ou d’un storyteller, c’est par ici !

Merci pour votre fidélité et bonnes fêtes !

 

 

 

 

 

Poster un commentaire

Classé dans Exemples

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s