Pourquoi utiliser le #storytelling en Relations Publiques

Le storytelling est une technique de communication, qui, en créant un récit, génère de l’émotion, renforce la mémorisation et déclenche l’attachement ou l’engagement. L’utiliser, dès le dossier de presse, permet de se différencier significativement.

4 raisons pour utiliser le storytelling dès les Relations Presse

  • sortir du lot, au milieu de l’infobésité, dans la nouvelle économie de l’attention : sans retour sur attention (ROA), pas de retour sur investissement (ROI). Ce point est essentiel pour éviter que votre communiqué de presse ne tombe à la trappe.
  • répondre à l’attente des journalistes et influenceurs qui eux aussi veulent plus d’histoires pour fidéliser leur audience.
  • s’inscrire dans la démarche d’une entreprise divertissante (brand entertainment)
  • et s’adapter à l’évolution des relations presse et publiques

Comment construire un storytelling pour les Relations Presse

storytelling-RP-infographie

Il se conçoit comme un storytelling classique. L’université de Ketchum en propose une méthode simplifiée, en 5 étapes :

  1. se poser la question : pourquoi cette histoire doit être racontée ?  En effet un storytelling ne peut être efficace que s’il est ancré dans une réalité et qu’il est authentique.
  2. identifier les différents protagonistes de l’histoire  c’est-à dire trouver comment personnifier l’entreprise, la marque, le sujet de l’histoire et son ennemi, ses aides …
  3. valoriser un obstacle, un nœud ou un conflit qui, bien sûr, a été surmonté, pour que ce récit fonctionne avec un suspense, un intérêt et une attente de dénouement.
  4. utiliser les émotions, à choisir judicieusement selon vos cibles et l’impact souhaité. La forme doit correspondre au fond.
  5. le penser comme part entière d’un dispositif de diffusion auprès des différents médias payants, gratuits, sociaux, ainsi que ses propres supports…

2 nouvelles tendances de storytelling pour les RP

Le storytelling évolue dans 2 directions dans lesquelles les RP peuvent s’inscrire :

  • le transmedia storytelling : une histoire répartie sur différents médias qui se complète sans se répéter. Un dossier de presse peut ainsi raconter une partie de l’histoire et donner des indices pour que l’audience cherche le contenu complémentaire ailleurs.
  • le storytelling liquide (dérivé du marketing liquide initié par Coca Cola) qui inclue les histoires que vos clients, partenaires, adhérents, fans racontent spontanément ou à votre invitation. Ces « histoires » remplacent les classiques verbatims des dossiers de presse ou peuvent faire l’objet d’une communication publique spécifique.

Dans le nouveau contexte de la quête à l’attention, il faut désormais penser à :

  • accompagner les textes de visuels percutants
  • créer de l’émotion à partir de l’information, mais sans tomber dans un excès de sensationnalisme
  • transformer les annonces en histoires

En conclusion

Utiliser le storytelling dans les relations presse et publiques permet de gagner plus facilement la course à l’attention, sous réserve d’en respecter les étapes de conception. Il est particulièrement adapté pour faire le buzz autour de dates clés (anniversaire, journée dédiée à une thématique), d’événements-clés , de lancements de produits, de création de start up et de levée de fonds.

N’hésitez pas à faire part de commentaires ci-dessous ou à échanger directement avec moi à ce sujet ici.

 

Poster un commentaire

Classé dans Conseils

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s