Il était une fois Lafayette Gourmet

Lafayette Gourmet joue la carte du storytelling pour les fêtes de Noël, en revisitant la narration des contes de fée. Elle y introduit la gourmandise pour modifier le cours de ces histoires célèbres, associant les huîtres à La petite Sirène, la bistronomie à Cendrillon, le five o’ clock tea à Alice ou les mets russes à Anastasia. Parallèlement, quelques chefs sont invités à proposer diverses recettes : plat qui dissuaderait l’ogre de manger le petit Poucet, qui donnerait envie à Peter Pan de grandir, qui réveillerait la Belle au bois dormant etc.

tastelling-huîtres _ petite sirène

extrait catalogue gourmet réalisé par Jalou Productions et Le bureau du fooding

Le chocolat a donné lieu à une soirée spécifique. Le tout dans un dispositif général des Galeries Lafayette : il était une fois Noël. Dispositif que l’on peut qualifier de transmedia puisqu’il est lié au film La belle et la bête, de Christophe Gans qui sortira sur les écrans le 12 février.

Poster un commentaire

Classé dans Gourmandises

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s